Directive en matière d'écoconception | OMRON, Belgique

Connexion

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Inscription

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Merci pour votre inscription à Omron

Un e-mail qui vous permettra de terminer la création de votre compte a été envoyé à

Revenir au site Web

obtenir un accès direct

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder directement au contenu de cette page.

Text error notification

Text error notification

Checkbox error notification

Checkbox error notification

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Nous vous remercions de votre intérêt.

Vous avez désormais accès à Directive en matière d'écoconception

Un email de confirmation a été envoyé à

Continuer vers la page

Veuillez vous ou obtenir un accès direct pour télécharger ce document.

Directive en matière d'écoconception

L'amélioration des performances environnementales des produits tout au long de leur cycle de vie est beaucoup plus efficace lorsqu'une attention particulière y est portée dès de la phase de conception.

La directive 2009/125/CE établit un cadre d'exigences en matière d'écoconception applicable aux produits liés à l'énergie.

Tous les cinq ans, la Commission se concentre sur certaines catégories de produits qui utilisent de l'énergie et/ou des ressources dont l'impact est considéré comme pertinent. À la fin de cette période d'étude, de nouvelles réglementations spécifiques aux produits sont adoptées. On les appelle les mesures d'exécution (= IM), chacune fixant des exigences d'écoconception relatives à un type de produit défini.

Chez OMRON, nous surveillons en permanence le développement de cet ensemble de mesures et prenons les dispositions nécessaires, le cas échéant.

Drivers à vitesse variable (VSD)

Le règlement (UE) 2019/1781 de la Commission établit les exigences en matière d'écoconception des variateurs de vitesse.

À partir du 1er juillet 2021, la classification minimale des variateurs selon la classe de rendement énergétique international IE2, qui définit les pertes de puissance maximales du dispositif, est obligatoire.

Cette page présente des données d'efficacité : les pertes ont été déterminées conformément à la norme IEC 61800-9. 

Le règlement ne s’applique pas aux variateurs de vitesse monophasés, car ils ne correspondent pas à la définition donnée. En outre, certains types de variateurs de vitesse, comme les variateurs de vitesse régénératifs, sont exemptés de la plupart des exigences. Par conséquent, les données d'efficacité connexes ne sont pas fournies ici.

Nos clients qui souhaiteraient en savoir plus sur les activités d'OMRON en cours à ce sujet sont invités à consulter le document Ecodesign letter for VSDs (Lettre d'écoconception de variateurs de vitesse), disponible sur cette page.

Données d'efficacité

Séries 1000 et Q2

Téléchargez les données d'efficacité des séries : A1000, V1000, J1000, L1000, Q2A et Q2V.

Les variateurs régénératifs tels que U1000, D1000, R1000 étant exemptées du règlement, les données d'efficacité connexes ne sont pas fournies ici.

Produits connexes

  • a1000 prod

    Contrôle vectoriel haute performance

  • j1000 prod

    Le variateur simple

  • l1000a prod

    Contrôle vectoriel hautes performances

  • q2a side prod

    Stimulation de la qualité - Pilotes d'applications sur mesure Q2A

  • Q2v prod

    Stimulation de la qualité - moteur compact Q2V

  • v1000 img prod

    Plus de performances et de qualité avec un encombrement réduit

Dispositifs d'affichage électroniques

Le règlement (UE) 2019/2021 de la Commission définit les exigences en matière d'écoconception des dispositifs d'affichage électroniques qui, à partir du 1er mars 2021, visent non seulement à améliorer l'efficacité des matériaux des produits, mais aussi à faciliter le recyclage en fin de vie.

Les principales exigences sont répertoriées ci-dessous :

  1. Marquage de certains composants en plastique, selon le type de polymère ; 
  2. Utilisation d'un matériau sans halogène pour le support et le boîtier en plastique ; 
  3. Ajout du logo sans cadmium (ou contient du cadmium) ; 
  4. Fournir le manuel de fin de vie, avec les informations de démontage.

Les produits OMRON dans le champ d'application du règlement répondent à ces exigences.

En savoir plus sur les produits concernés